vendredi, 28 juillet 2006

To be gouine, or not to be !

Je me suis lire le magazine "Pref" de juillet-août 2006. En couverture, je fus interloqué par le titre : "Caresses : le gouinage est-il l'avenir du sexe entre homme ?". Dans ma tête, je me dis : "Mais qu'est-ce encore ce truc ?" Et bien voici un résumé :

 

"Mode ou nouvelle façon de faire l'amour à ajouter à l'inventaire des pratiques  sexuelles ?

 

....C'est une pratique libre, qui n'a ni code , ni restrictions. Ca consiste à faire vibrer l'autre avec son corps, et vice versa. On se déshabille, on se caresse, on prend le temps de découvrir le corps de l'autre, de toucher chaque centimètre de sa peau... En fait le gouinage, c'est ce que l'on appelle par erreur, les préliminaires, mais qu'on pousse jusqu'à la jouissance, avec une sensualité et un écoute de son corps et celui de l'autre que l'on a pas dans un rapport qui consiste à pénétrer l'autre tous simplement sans égard pour son ressenti. On peut même jouir plusieurs fois quand on gouine. Il ne rejette pas la sodomie, on peut utiliser des accessoires ou tout ce que l'on veux, tant que pénétrer l'autre consiste à découvir son plaisir et le sien, tant que la pénétration n'est pas le but ultime de la manoeuvre.

Mode ou nouvelle façon de faire l'amour à ajouter à l'inventaire  des pratiques sexuelles, le gouinage tout comme les dernières pratiques à la mode (skets, cho7, survêtement,....) quoi qu'on pense, semble détourner une fois encore l'objet de la sexualité de la pénétration."

 

Cette façon de prendre son pied (excusez-moi peut-être de parler comme) existe depuis la nuit de temps. On lui donne seulement un nom. Méanmoins, j'adore et je signe. Quoi de plus agréable que de prendre son temps !

 

 

Publié dans Actualité gay | Commentaires (1) | Tags : gay, actualite, presse | |  Facebook |

Commentaires

Bonne années...je me souhaite de pratiquer le goui-nage+++++++-Pratique(s) pour les sensitifs......

Écrit par : kat kit | dimanche, 01 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.