jeudi, 11 octobre 2007

La papote n° 149

perdu-dans-brouillard


Début de journée comme cela, j'en veux pas tout les jours. A cause ??? Le brouillard. Jeudi, jour des cours, 40 km à me taper pour m'y rendre. Déjà pour quitter la ville, c'est pas évident vers les 7h45  du mat, vu tout les travaux, d'où les déviations,  on roule à pas d'hommes. Arriver sur l'autoroute, là, le brouillard  et la vue est plus ou moins correcte, en roulant à une vitesse résonnable (100km/h) et en gardant les distances, çà va, çà passe. Mais là, où j'ai moins ri, c'est quand j'ai quitté l'autoroute pour arriver dans les campagnes sur le dessus de la région hutoise. Une route enfin si on peut appeler cela une route entre deux champs de bettraves en rase campagne. Je n'y voyais rien de chez rien. PFFFF. Des voitures qui arrivent en sens inverse, qui apparement connaissent le chemin, à une vitesse plus que rapide vu le temps, doù j'ai manqué quelques fois de voir le décor de près. Enfin compte j'étais bien content d'arriver en un seul morceau, lol. Heureusement que ce n'est pas tout les jours comme cela.

Publié dans La papote | Commentaires (1) | Tags : papote, humeur, vie, brouillard | |  Facebook |

Commentaires

PFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

Écrit par : le créateur de tekla | vendredi, 12 octobre 2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.