dimanche, 30 mars 2008

La petite vidéo du dimanche n° 58

C'est en écoutant l'émission vendredi sur la culture gay et lesbienne  sur Purefm : "Bang Bang", qu'elle ne fut ma surprise d'entendre que Frédéric François, le chanteur des mamys, (désolé mais perso moi je peux plus l'entendre tellement mes soeurs et ma mère me l'ont fait écouter dans ma jeunesse et encore maintenant, ggrrr) avait chanté une chanson sur le thème du père qui découvre l'homosexualité de son fils : "Je t'aime comme je t'ai fait"

Après quelques recherches et bien j'ai trouvé la vidéo, alors qu'il était de passage chez Pascal Sevran. (Pour la chanson proprement dite, il faut  avanceer  vers les 2 min 20).

 

 

Je rentre au milieu de la nuit
Tu n'es pas encore couché
Ta mère est déjà endormie
Veux-tu descendre me parler
Qu'est-ce qui t'arrive
As-tu envie de me raconter ta journée
De me parler de tes ennuis

Il semble bien que depuis peu
Que tu fréquentes ce garçon
Je te sens mal et plus nerveux
A l'affût des qu'en dira-t-on
J'aurais aimé c'est évident
Que tu sois comme tous les enfants
Mais soit mon fils à ta façon

Quoi qu'on en dise ou qu'on en pense
Qui oserait te condamner
Et te reprocher ta naissance
Pour avoir appris à aimer
Quoi qu'on en dise ou qu'on en pense
Je veux t'aimer, te protéger
Et briser le mur du silence
Je t'aime comme je t'ai fait

Depuis ce jour ou par malheur
J'ai dit en pleine conversation
Qu'il y a toujours à la rumeur
Quelque part une vraie raison
Tu es sorti comme un voleur
En me laissant cette impression
De n'être pas à la hauteur

Parle-moi juste un peu de lui
De vos projets de vos envies
Et peu importe mon garçon
Qui sont ses parents, ce qu'ils font
S'ils t'aiment fort, ils me ressemblent
Dis-moi d'abord ce qu'il te semble
Etes-vous plus heureux ensemble

Quoi qu'on en dise ou qu'on en pense
Qui oserait te condamner
Et te reprocher ta naissance
Pour avoir appris à aimer
Quoi qu'on en dise ou qu'on en pense
Je veux t'aimer, te protéger
Et briser le mur du silence
Je t'aime comme je t'ai fait
Je t'aime comme je t'ai fait

Quoi qu'on en dise ou qu'on en pense
Qui oserait te condamner
Et te reprocher ta naissance
Pour avoir appris à aimer
Quoi qu'on en dise ou qu'on en pense
Je veux t'aimer, te protéger
Et briser le mur du silence
Je t'aime comme je t'ai fait
Je t'aime comme je t'ai fait
Je t'ai fait

Commentaires

hihi bin suis comme les filles de ta famille même si c'est pas vraiment mon style de zike ,je le trouve sympa Frederique Francois je connais même les paroles de ses chansons ..."et si on parlait d'amour lalalala .".Okay j'arrêtes ,pas taper ;)))
bizzzz

Écrit par : bio | jeudi, 03 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.