lundi, 28 avril 2008

La papote n° 207

acdg_cadinot

 

Jean-Daniel Cadinot n'est plus. Ce photographe et cinéaste s'est éteint le 23 avril 2008 à l'âge de 64 ans à la suite d'un arrêt du coeur. C'est le site officiel du rélisateur de films gays qui l'annonce.

Celui-ci avait visiblement prévu sa disparition car il a laissé un message pour les visiteurs de son site :

"A tous mes amis, mes détracteurs et les autres.

Lorsque vous lirez ces mots, j’aurai posé la caméra, éteint les lumières, baissé le rideau et tiré mon ultime révérence. Puissent les efforts et le travail de toute une vie, concentrée sur la recherche de cet instant de vérité pure qu’est la communion sublime de deux êtres envoûtés par l’indicible désir de l’autre, inspirer mes héritiers de cœur.

L’être humain est ainsi fait qu’il ne se souvient que du bon et que du beau, je partirai donc l’esprit libre et la tête emplie d’une myriade de jeunes hommes tantôt solides et vigoureux, tantôt fragiles et sensibles. Tous m’auront offert ces moments inoubliables de leur plus tendre intimité, ces instants qu’il est donné à peu de connaître mais que je vous aurai contés en image pour vous permettre de les admirer sans compter.

Jamais la réussite ni la fortune personnelle ne furent mon credo. Vous m’offrez la reconnaissance, je vous en remercie car je n’aspire à rien d’autre. Cadinot vous salue, souvenez-vous d’un bonhomme observateur à l’extrême avec ses coups de gueule et ses contradictions mais à l’écoute des autres et tout plein d’amour.

«Un phallus dressé est un symbole de vie, une croix est un symbole de mort»"

Publié dans La papote | Commentaires (0) | Tags : papapote, cadinot, deces, message | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.