vendredi, 09 mai 2008

Pascal s'en n'est parti par "l'Entrée des Artistes"

la-chance-aux-chansons

 

Il y quelques jours, les médias français annoncait par erreur sa mort. Aujourd'hui, et bien c'est une réalité, Pascal Sevran est décédé à l'âge de 62 ans d'un cancer du poumon. Nous ne l'entendrons plus dire : "On est bien Tintin" lors de ces émissions.

Biographie wikipédia


Né à Paris d'un père chauffeur de taxi communiste et d'une mère couturière espagnole, il ne montre que très peu de goût pour les études et ne rêve que de chanson.

Au début des années 1960, il monte à Paris et fréquente avec assiduité l'émission télévisée du Petit Conservatoire de Mireille, où il apprend l'art du spectacle sous toutes ses formes. Il est alors garçon-coiffeur. L'écrivain et philosophe Emmanuel Berl le prend alors sous son égide et guide son parcours intellectuel.

Il a sorti des 45-tours (Les petits Français, disques Orlando), des albums (Succès français, 1991), écrit des livres (essentiellement chez Albin Michel), s'est produit sur scène (notamment à l'Olympia) et a été plusieurs fois décoré (Officier des Arts et des Lettres, chevalier puis officier de la Légion d'honneur, etc.). Son roman Le passé supplémentaire a obtenu en 1979 le prix Roger-Nimier, qui récompense une première œuvre. Depuis 2000, il publie tous les ans un volume de son journal intime.

Ami de la chanteuse Dalida dans les années 1970, il fait par son intermédiaire la connaissance de François Mitterrand, alors candidat à la présidence de la République, pour lequel il prendra fait et cause, défilant même à ses côtés le jour de la victoire du camp socialiste aux élections de 1981. Un peu plus tard, il sera nommé chargé de mission auprès du Ministère de la Culture et figurera dans le cercle des amis intimes du chef de l'État (accompagnant chaque année celui-ci lors de sa traditionnelle ascension de la roche de Solutré). Après la mort de François Mitterrand, ne se reconnaissant plus dans le programme de ses héritiers politiques, il affiche volontiers sa sympathie pour Nicolas Sarkozy, mais demeure un supporter inconditionnel de Bertrand Delanoë et de Jack Lang.

Il est aussi l'auteur de paroles de chansons, notamment de Il venait d'avoir 18 ans, Ta femme, Ma vie je la chante, Comme disait Mistinguett pour Dalida. Il a animé pendant dix-sept ans l'émission de télévision La Chance aux chansons, sur TF1 de 1984 à 1991, puis sur France 2 jusqu’en décembre 2000, jusqu'à ce que la direction de la chaîne décide de supprimer l'émission afin d'en faire évoluer le concept. Cet arrêt à susciter de nombreuses réactions de la part des spectateurs. La Chance aux chansons a été suivie jusqu'en 2007 par Chanter la vie et Entrée d'artistes. Ouvertement homosexuel, Pascal Sevran anime une émission littéraire de Pink TV, Bibliothèque Pink : on casse les prix.

En septembre 2007, Chanter la vie et Entrée d'artistes sont finalement arrêtées et Pascal Sevran annonce à la presse qu'il est malade et qu'il vient d'être opéré de la gorge.

 

 

 

 



 

Publié dans Télévision | Commentaires (0) | Tags : deces, entree des artistes, pascal sevran, biographie, gay, television | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.