samedi, 29 août 2009

La papote n° 281

petitesmorts

 


Quelle différence cela fait-il, l'absence ou la mort, si les corps s'évaporent de toute façon ? Cyril va faire de l'éternité des corps sa quête et son obsession. Et tant pis s'il omet de demander son consentement à Emma B., une voisine mythomane dont il précipite les derniers jours ; mais en douceur, car « les plus beaux cadavres sont ceux qui n'ont pas souffert, c'est la règle. » L'essentiel n'est-il pas de s'exercer pour trouver le moyen de garder auprès de lui, et pour toujours, le corps d'Oscar, grand embaumeur - et père de substitution - qui l'initia à sa passion ?
 

Un livre qui fait rire pas moment, réfléchir à d'autres. Je vous le conseille vivement.

Publié dans La papote | Commentaires (0) | Tags : livres, petites pratiques de la mort, line alexandre | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.